Vers une réforme de l'indexation des salaires ?

07/11/11 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Le Vif

L'Open Vld est favorable à une réforme de l'indexation des salaires par les six partis participant à la négociation pour un nouveau gouvernement. "Une majorité des partis autour de la table ne sont pas contre un débat sur une réforme", a affirmé le ministre pour l'Entreprise et la Simplification Vincent Van Quickenborne (Open Vld) sur les ondes de la VRT.

Vers une réforme de l'indexation des salaires ?

© Image Globe/BRUNO FAHY

Selon le Conseil Central de l'Economie, les salaires des travailleurs belges ont augmenté cette année à nouveau plus vite que ceux de leurs collègues aux Pays-Bas, en Allemagne et en France, annoncent plusieurs journaux lundi matin.

Vincent Van Quickenborne se base sur ces chiffres pour plaider en faveur d'une réforme de l'indexation automatique des salaires en vigueur dans notre pays. Cette réforme doit permettre de réduire le fossé existant entre les entreprises belges et les sociétés étrangères en matière de concurrence. "On peut créer de l'emploi en luttant contre les dérapages des salaires", ajoute le ministre.

Et de penser notamment à l'instauration d'un "indice santé durable", qui prendrait par exemple en compte un modèle de consommation économique ou les marques "budget" dans le commerce, ajoute-t-il dans De Standaard.

M. Van Quickenborne veut donc mettre la réforme de l'indexation sur la table des négociations mais sait d'ores et déjà que l'idée ne fait pas l'unanimité, principalement au PS. Il demande aux autres partis de ne pas "fermer la porte prématurément". Si une majorité y est favorable, un débat doit pouvoir avoir lieu. "Il faut de réelles avancées, nous sommes aussi prêts à lever des tabous".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires