Vers un gouvernement fédéral miroir des régions ?

16/07/10 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Le Vif

En toute discrétion, le préformateur Elio Di Rupo poursuit ses entretiens visant à permettre l'approfondissement de convergences en vue de la formation du gouvernement. Prochaine étape : la formation du gouvernement. Qui sera autour de la table des négociations ?

Vers un gouvernement fédéral miroir des régions ?

© Belga

Le suspens ne devrait plus durer très longtemps. Elio Di Rupo pourrait encore recevoir l'un ou l'autre représentant de partis samedi mais sa mission de préformateur touche à se fin.

En effet, selon le journal Le Soir sur son site internet, le préformateur aurait terminé de rencontrer les présidents de parti hier. A l'exception du VB, de la LDD et du PP, les présidents de chaque parti représenté au parlement auront été reçus au moins une fois depuis lundi. Le seul n'ayant pas été reçu étant Alexander De Croo, président de l'Open VLD.

Du côté francophone, il semblerait que l'Olivier (PS, cdH et Ecolo), gouvernant déjà à Bruxelles et en Wallonie, soit l'option privilégiée par le PS. Ce matin, le ministre-président wallon, Rudy Demotte, prônait la cohérence concernant la future majorité fédérale. "A un moment donné, les exécutifs régionaux et communautaires vont devoir dialoguer avec le fédéral. Je trouverais donc cohérent qu'il y ait des symétries dans les gouvernements", avait-il souligné.

Du côté flamand, la N-VA, le CD&V et le SP.A, composant le gouvernement flamand, devraient se retrouver autour de la table des négociations, selon Le Soir.

On se dirigerait donc vers une majorité "miroir", avec les mêmes partis aux régions et au fédéral. Avec cette formation, on obtiendrait une majorité des 2/3, nécessaire à la réforme institutionnelle, sans se heurter aux oppositions des gouvernements régionaux puisque les partenaires seraient les mêmes. Et coïncidence les législatures fédérales et régionales s'achèveront toutes deux en 2014.

Cela parait presque trop simple. Mais seulement voilà, Écolo, qui a lié son destin avec celui des Verts flamands ne sera peut-être pas prêt à entrer dans un gouvernement sans Groen ! De son côté la N-VA ne semble pas non plus encline à gouverner avec les Verts flamands...

Le Vif.be

Nos partenaires