Vers un enregistrement centralisé des incidents dans tous les centres d'accueil du pays

02/03/16 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire d'Etat à l'Asile et aux Migrations Theo Francken a annoncé mercredi un enregistrement centralisé, probablement dès le mois d'avril, de tous les incidents qui ont lieu dans les centres d'accueil pour demandeurs d'asile. Actuellement, seuls ceux qui ont lieu dans les centres de Fedasil sont disponibles.

Vers un enregistrement centralisé des incidents dans tous les centres d'accueil du pays

Vers un enregistrement centralisé des incidents dans tous les centres d'accueil du pays © BELGA

Le secrétaire d'Etat N-VA a tenu à souligner que la grande partie des demandeurs d'asile accueillis dans les centres ne créaient pas d'incidents et qu'après la médiatisation d'un certain nombre de cas la situation était à présent sous contrôle. M. Francken a fait sienne l'analyse du député PS Stéphane Crusnière selon laquelle ceux-ci pouvait être générée par la forte présence d'une ou deux communautés dans un même centre. Des incidents ont notamment eu lieu entre hommes célibataires Afghans et Irakiens. Il a noté qu'aucun incident n'émanait de ressortissants syriens. Depuis le 1er janvier et jusqu'au 23 février, 33 incidents - essentiellement liés à des disputes ou des bagarres - ont été relevés dans les centres de Fedasil, un chiffre dans la moyenne de ceux datant des années précédentes (200 en 2015, 152 en 2014, 263 en 2013, 356 en 2012...) En 2015, 171 incidents sur 200 ont eu un impact sur le personnel. Le secrétaire d'Etat a par ailleurs rappelé mercredi la procédure suivie pour l'octroi de la gestion de centres d'accueil par des opérateurs privés. Stéphane Crusnière l'a invité par motion à déposer un rapport d'audit de leur gestion dont il conviendrait de débattre au parlement. Les députés socialistes se demandent notamment pourquoi la gestion par le privé est plus onéreuse que celle de l'Etat ou de ses partenaires. (Belga)

Nos partenaires