Vers un déblocage politique pour la 4G à Bruxelles

12/02/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

La ministre bruxelloise de l'Environnement, Évelyne Huytebroeck, planche sur une alternative efficace à proposer aux opérateurs de téléphonie face à la norme de 3 volts/mètres qui bride le développement de leurs réseaux 4G à Bruxelles, peut-on lire mardi dans l'Écho. En cas d'échec, certains -- au sein même de la majorité -- avancent déjà plusieurs moyens pour attaquer en règle.

Vers un déblocage politique pour la 4G à Bruxelles

© Thinkstock

Il y a deux semaines, le CEO de Belgacom Didier Bellens avait vivement critiqué les normes GSM en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale. "La capitale de l'Europe risque d'être le seul endroit en Europe où il n'y a pas de 4G", avait dénoncé le patron de l'entreprise publique.

En 2007, au moment de fixer par voie d'ordonnance à 3 Volt/mètre l'émission totale des antennes GSM en un point une réglementation 200 fois plus stricte que la recommandation de l'OMS - le principe de précaution prévalait pour toutes les composantes de la majorité bruxelloise, à l'exception de l'Open-VLD.

Désormais, "beaucoup s'inclinent devant les démonstrations techniques des opérateurs incapables de déployer une technologie dans laquelle toutes les grandes villes du monde investissent massivement", indique notamment Guy Vanhengel pour les libéraux flamands.

Écolo et Groen resteraient les plus frileux sur la question. "Mais l'ordonnance a émané du parlement et il suffirait d'une minute de courage politique pour réunir une majorité alternative autour de cet enjeu. Tout peut aller très vite. Un déblocage pourrait intervenir pour l'été", avancent déjà certains. "Il appartient clairement à Évelyne Huytebroeck de trouver une solution qui apaise les choses tout comme il semble aussi clair que si rien ne bouge, des parlementaires prendront nécessairement des initiatives", appuie le ministre bruxellois de l'Économie Benoît Cerexhe pour le cdH.

La ministre bruxelloise de l'Environnement, Evelyne Huytebroeck, déposera avant la fin du mois une proposition permettant le déploiement du réseau 4G à Bruxelles, après avoir obtenu "des précisions techniques".

En savoir plus sur:

Nos partenaires