Vers un congé de deuil allongé à 10 jours ?

06/06/12 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Le Vif

Dans un entretien accordé à la Libre Belgique, la députée fédérale Écolo Zoé Genot préconise l'allongement du congé de deuil à 10 jours pour le décès d'une personne proche.

Vers un congé de deuil allongé à 10 jours ?

© Thinkstock

Selon la loi en vigueur datant de 1963, lorsqu'un proche meurt, le salarié a droit à trois jours de congé à prendre entre le décès et les funérailles.

Zoé Genot, co-auteur de la proposition de loi allongeant le congé de deuil, demande qu'à ces trois jours soient ajoutés sept jours à prendre dans les six mois après le décès. "Ces 7 jours seraient à prendre selon le besoin : directement après le décès pour certains, d'autres recommenceront le travail après le décès, mais auront un contrecoup 3 mois après", explique Zoé Genot à La Libre Belgique.
Selon la députée, actuellement les personnes en deuil ont tendance à aller chez le médecin pour obtenir un certificat, car ils ne sont pas en état de travailler. "On ne se remet pas en trois jours du décès de sa compagne, de son compagnon ou de son enfant", explique-t-elle.

La proposition de loi prévoit également que l'Inami prenne en charge ces sept jours de congé supplémentaires et non l'employeur puisque les personnes qui s'absentent sous certificat médical sont déjà prises en charge par l'Inami. Reste à définir qui peut être considéré comme une personne proche.

La proposition de loi sera votée en séance plénière à la Chambre d'ici une à deux semaines.

M.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires