Vers un audit de la gestion de l'agence Bruxelles Propreté

22/11/17 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Belga

Le bureau élargi du parlement bruxellois a donné son feu vert de principe, mercredi, à la réalisation par la Cour des Comptes d'un audit de la gestion de l'Agence Bruxelles Propreté.

Vers un audit de la gestion de l'agence Bruxelles Propreté

© BELGA/Siska Gremmelprez

Cette demande émanait des rangs écologistes appuyés par le MR, ont indiqué les députés bruxellois Arnaud Pinxteren (Ecolo) et Annemie Maes (Groen). Ceux-ci avaient formulé une demande dans ce sens après le tollé provoqué par les informations sur l'envoi à l'incinérateur, limité, mais décrié sur le principe, de déchets triés dans le cadre de collectes dites de rattrapage, et sur des dérapages dans l'utilisation des cartes de carburant à la disposition de certains services et membres du personnel.

A la fin du mois d'octobre dernier, la secrétaire d'Etat en charge de la Propreté Publique Fadila Laanan (PS) avait été soumise à un tir nourri de questions depuis tous les groupes du parlement régional. Les informations que celle-ci avait livrées à cette occasion n'avaient pas rassuré les députés sur tous les points.

Selon Arnaud Pinxteren, il revient à présent à la commission de l'Environnement de définir plus précisément les contours d'un tel audit.

Selon lui, les écologistes ont retiré leur demande de création d'une commission spéciale chargée de se pencher en profondeur sur ces dossiers, mais ils se réservent le droit de réactiver cette demande ultérieurement en fonction de résultats de l'audit.

Nos partenaires