Venezuela : rare unanimité des députés pour condamner un "massacre" de civils

30/11/16 à 05:10 - Mise à jour à 05:13

Source: Belga

(Belga) Les députés de l'opposition et proches du gouvernement vénézuélien ont condamné mardi le "massacre" de 12 civils par des soldats, dans une rare démonstration d'unité au milieu de la grave crise politique qui secoue le pays.

Ces deux blocs, d'ordinaire à couteaux tirés, se sont mis d'accord pour "condamner la disparition forcée et l'assassinat de plusieurs citoyens de la ville de Barlovento par des militaires", selon la déclaration lue à l'issue du débat sur cette tuerie de paysans survenue mi-octobre. Onze soldats ont été arrêtés après cette opération. C'est la première fois que le Parlement, où l'opposition au président Nicolas Maduro est majoritaire, vote à l'unanimité une déclaration condamnant l'action d'une institution telle que l'armée. Depuis la victoire de la coalition d'opposition de la Table pour l'unité démocratique (MUD, centre droit), fin 2015, la première prise de position unanime des députés vénézuéliens avait concerné un appel à la médiation du pape dans la crise politique, le 4 avril. L'opposition veut tenter d'obtenir le départ du président Maduro avant la fin de son mandat en 2019, via des élections anticipées ou un référendum révocatoire. Mais ces deux options sont rejetées par le chef de l'Etat qui, malgré son impopularité dans un contexte de violente crise économique, reste soutenu par la quasi-totalité des institutions, dont la plus importante d'entre elles: l'armée, très puissante au Venezuela. (Belga)

Nos partenaires