Venezuela: le gouvernement rejette le référendum, le pays au bord du chaos

15/05/16 à 22:30 - Mise à jour à 22:30

Source: Belga

(Belga) Le Venezuela semblait dimanche au bord de l'explosion après le rejet par le gouvernement du référendum exigé par l'opposition pour révoquer le président Nicolas Maduro, qui avait déjà menacé de saisir des usines, d'emprisonner les patrons rétifs et d'organiser des exercices militaires.

Venezuela: le gouvernement rejette le référendum, le pays au bord du chaos

Venezuela: le gouvernement rejette le référendum, le pays au bord du chaos © BELGA

"(Nicolas) Maduro ne va pas quitter le pouvoir suite au référendum parce qu'il n'y aura pas de référendum (...) Ils (les responsables de l'opposition) savent qu'il ne va pas y avoir de référendum parce qu'ils s'y sont pris trop tard, trop mal et en commettant des fraudes", a déclaré le vice-président Aristobulo Isturiz lors d'un rassemblement de soutien à la présidente brésilienne Dilma Rousseff. Le gouvernement chaviste (du nom du président défunt Hugo Chavez, au pouvoir de 1999 à 2013 et mentor de Nicolas Maduro) fait le parallèle entre le Venezuela et le Brésil, où la présidente de gauche a été écartée du pouvoir par le parlement, qu'elle accuse de coup d'Etat. "Ils devront tous nous tuer avant de nous faire un coup d'Etat parlementaire", a ajouté Aristobulo Isturiz. Les autorités électorales doivent encore se prononcer officiellement sur la recevabilité d'un référendum. Ces derniers jours, le président Maduro et ses proches ont multiplié les mesures répressives et les déclarations incendiaires face à une "menace extérieure" non identifiée. Depuis la fin 2015 et la victoire d'une coalition d'opposition aux élections législatives, ce pays pétrolier est confronté à une crise politique, économique et sociale qui attise les tensions. (Belga)

Nos partenaires