Venezuela: 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro, selon le gouvernement

31/05/16 à 01:28 - Mise à jour à 01:28

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement vénézuélien a accusé lundi l'opposition d'avoir inclus les noms de 10.000 morts parmi les signataires en faveur d'un référendum pour révoquer le président Nicolas Maduro, alors qu'un premier feu vert important des autorités électorales est attendu jeudi.

Venezuela: 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro, selon le gouvernement

Venezuela: 10.000 morts parmi les signatures anti-Maduro, selon le gouvernement © BELGA

"J'affirme que nous avons détecté les signatures de 10.000 personnes décédées", a déclaré Jorge Rodriguez, coordinateur de la commission nommée par le gouvernement pour vérifier l'authenticité des signatures. La veille, M. Rodriguez avait déjà estimé que 40% des signatures recueillies étaient "frauduleuses". Le Conseil national électoral (CNE) doit se prononcer jeudi sur les 1,8 million de signatures présentées le 2 mai par la coalition de la Table pour l'unité démocratique (MUD) en faveur d'un référendum révocatoire contre Nicolas Maduro: s'il les valide, 200.000 signataires seront appelés à confirmer leur choix en personne. Mais ce ne sera que la première étape d'un long processus, au cours duquel la coalition de centre-droit devra rassembler 20% de l'électorat (près de quatre millions de voix) pour avoir le droit d'organiser le référendum. L'opposition veut s'appuyer pour cela sur le mécontentement populaire, dans un pays dont l'économie ultra-dépendante au pétrole s'est effondrée avec la chute des cours: lassés des rayons vides des supermarchés, des pénuries de médicaments et des coupures électriques quotidiennes, 68% des Vénézuéliens souhaitent le départ de Nicolas Maduro. (Belga)

Nos partenaires