Vendredi, nouvelle attaque de l'hiver

06/12/12 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

Même si les conditions météorologiques hivernales n'ont pas créé de situation catastrophique sur les routes belges ce jeudi matin, il y a tout de même eu jusqu'à 378 km de bouchons cumulés et une dizaine d'accidents signalés. Pour vendredi, la météo n'est guère optimiste puisque la neige est attendue sur l'ensemble du pays. Une accumulation de 5 à 10 cm de neige n'est pas à exclure.

Vendredi, nouvelle attaque de l'hiver

© Belga

En Wallonie, le principal point noir a été constitué par un accident mortel survenu sur l'E411 à hauteur de Verlaine (Neufchâteau) et qui a impliqué trois camions. L'autoroute a dû être fermée quelque temps avant de rouvrir. Il y a eu jusqu'à 10km de file à cet endroit. Les automobilistes ont été rapidement déviés vers l'E25 et la Nationale 4. Selon le centre Perex, il y a également eu quelques remontées de file à hauteur de Jesus Eik et du carrefour Léonard, à la suite de cet accident, mais rien d'exceptionnel.

Un camionneur dont l'origine n'est pas encore connue a perdu la vie dans cet accident. Il a été éjecté de son véhicule et est tombé sur la route en contrebas. Les pompiers de Neufchâteau sont descendus en nombre sur les lieux, soutenus par leurs homologues de Bertrix et la protection civile. L'intervention a commencé peu avant 6h jeudi et se poursuivait en début de matinée. Par ailleurs, le Service public de Wallonie (SPW) signale qu'un épandage curatif généralisé a été effectué à 2h ce jeudi matin et un autre à 5h, tous deux jusqu'à l'heure de pointe. Un épandage curatif généralisé implique que 600 véhicules peuvent être mobilisés et déverser jusqu'à 3.000 tonnes de sel par sortie. Des opérations de déneigement ont aussi été réalisées dans les Cantons de l'est et en province de Luxembourg.

SNCB, STIB, TEC et Infrabel activent leur plan hiver

La SNCB et le gestionnaire de l'infrastructure Infrabel vont activer leur plan hiver afin d'anticiper les problèmes éventuels causés par les conditions météorologiques hivernales et trouver au plus vite des solutions, indiquent jeudi les deux sociétés dans un communiqué.
A la SNCB, pendant les nuits de fort gel, les locomotives resteront sous tension afin de garantir les premiers départs des trains. Il y aura aussi des contrôles approfondis des chauffages, des batteries et des liquides de refroidissement. Une trentaine de locomotives sont équipées de frotteurs spéciaux afin de débarrasser les caténaires du givre. Et dans les ateliers, des techniciens sont mobilisés pour assurer un service de garde afin d'intervenir le plus rapidement possible dans les réparations du matériel en panne.
La SNCB mettra également tout en oeuvre afin de déneiger et dégeler tous les aiguillages et faisceaux de voies des ateliers et garages. Du côté d'Infrabel, on a pris des mesures préventives comme une inspection ciblée des voies et caténaires, un approvisionnement en sel/sable et produit antigel des centres régionaux et le test des systèmes de chauffage. Le gestionnaire du réseau veille aussi à l'activation et aux contrôles réguliers d'un système de chauffage des aiguillages. Des équipes de déneigement seront prêtes 24h/24. Le déneigement et le traitement du verglas sur les quais et l'accès aux quais des points d'arrêt sont également prévus.
Enfin, chaque secteur d'activité d'Infrabel (signalisation, caténaires, voies, etc.) dispose d'un service de garde et est organisé de manière à intervenir à tout moment en n'importe quel point du réseau.

La STIB et le TEC Brabant wallon ont annoncé des mesures préventives pour la nuit de jeudi à vendredi et vendredi matin, en prévision d'importantes chutes de neige et de verglas. La STIB dispose notamment d'une réserve de 300 tonnes de sel.

A Bruxelles, trois camions d'épandage circuleront jour et nuit afin de répandre du sel et de déneiger les sites propres des bus et des trams, les "endroits critiques" du réseau, ainsi que les entrées et sorties des dépôts, annonce la STIB dans son communiqué de presse.

Dix trams circuleront également à vide durant toute la nuit de jeudi à vendredi, pour empêcher le gel de bloquer les aiguillages. Ce week-end, six équipes seront affectées au dégel des aiguillages sur le réseau.

La STIB sera en liaison permanente avec la cellule de crise de Bruxelles Mobilité et informera les voyageurs dès 6 heures du matin, via son service clientèle et son site internet.

Le TEC Brabant wallon est également en "état de pré-alerte". Vendredi, dès 4h du matin, il déclenchera son "plan Intempéries", limitant les dessertes ou supprimant certains tronçons de lignes si les conditions de circulation sont dégradées.

La situation sera réévaluée tout au long de la journée sur base des constatations relevées par les conducteurs, les polices locales et le centre PEREX. Les clients du TEC Brabant wallon seront informés via la rubrique "plan Intempéries" du site internet et le call-center.

Les bus De Lijn seront, eux, notamment équipés de pneus adaptés aux précipitations hivernales.

Vendredi blanc

La nébulosité sera variable jeudi en milieu de journée avec encore une averse hivernale essentiellement sur le nord du pays. Le vent sera modéré et plus tard assez fort au littoral de sud à sud-ouest. Les maxima varieront de -1° dans les Ardennes à +4° sur l'ouest.

Jeudi soir, la nébulosité augmentera et sera suivie par de la neige durant la nuit. Les précipitations tomberont sous forme de neige fondante à la côte. Le vent de sud-sud-ouest sera assez fort à fort au littoral. Les rafales pourront atteindre 70 km/h et 80 km/h en bord de mer. Les minima oscilleront de -1° à la côte à -5° dans les Hautes-Fagnes.

Vendredi matin, il neigera sur le centre et l'est du pays. Sur l'ouest, il s'agira de neige fondante et de pluie au littoral. Dans le courant de la matinée, la zone de précipitations quittera le pays par le sud-est. Une accumulation de 5 à 10 cm de neige est possible, selon l'IRM.

L'après-midi, la nébulosité sera variable avec des averses hivernales. Le vent sera assez fort d'ouest à nord-ouest avant de s'orienter au nord-est. Les maxima s'échelonneront de -1° dans les Ardennes à +3° dans le centre et +5° à la côte. Samedi, le temps sera sec mais froid avec des périodes ensoleillées. Le gel sera permanent dans le centre du pays. Les températures dépasseront à peine le 0° au littoral. De dimanche à mercredi, le temps sera variable avec parfois de la pluie, de la neige fondante et de la neige sur les Ardennes. Les températures s'établiront autour de 4°. Il fera ensuite plus froid.

Avec Belga

Nos partenaires