Vangheluwe : stupéfaction et éc½urement parmi les éditorialistes flamands

15/04/11 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Source: Le Vif

L'interview accordée par l'ancien évêque de Bruges Roger Vangheluwe à la chaîne VT4 alimente les éditoriaux des quotidiens flamands ce matin.

Vangheluwe : stupéfaction et éc½urement parmi les éditorialistes flamands

© Belga

"Vangheluwe est un homme malade qui ne se rend pas compte de ce qu'il dit et ne montre pas le moindre regret pour la souffrance qu'il a provoquée", écrit Steven Samyn dans De Morgen. "Humiliant, choquant, dégoûtant, écoeurant... Quel terme conviendrait finalement le mieux pour décrire les déclarations de Roger Vangheluwe?", se demande-t-il.

"Aucune trace de regret, aucun signe de repentance, pas une fois un signe de prise de conscience. De tout ce que Vangheluwe a dit, il en ressort de la dénégation et de la méconnaissance, du dépit, et un sentiment de supériorité moral et religieux: lui, évêque pour la vie et Dieu au plus profond de ses pensées, contre le monde extérieur, en colère et incrédule", analyse de son côté Jan Segers dans Het Laatste Nieuws. "Un homme réconcilié avec lui-même, plus même: un homme éprouvant un grand amour-propre et fier de tous les mails de fans qu'il peut recevoir. Choquant."

"Comment cet homme ose-t-il encore se montrer à la télévision?", s'interroge Paul Geudens dans la Gazet van Antwerpen. "Tout va bien. Salutations ensoleillées de France", résume-t-il le message de l'ancien évêque. Geudens explique avoir regardé l'interview "l'estomac noué et avec la chair de poule de ressentir de la honte à sa place". "Comment une personne telle que lui a pu devenir évêque au nom de Dieu?", ajoute l'éditorialiste. "Sa place n'est pas dans une abbaye en France, mais dans une cellule ou dans une institution psychiatrique."

Pour Karel Verhoeven du Standaard, l'interview de Roger Vangheluwe est littéralement à couper le souffle. C'est comme si Vangheluwe n'avait pas vécu la dernière année. "Quel homme aveugle. Quelle incapacité tragique d'assumer ce qu'il est et ce qu'il a fait à d'autres", déplore-t-il.

Les déclarations de Vangheluwe ont également fait froid dans le dos de Liesbeth Van Impe, du Nieuwsblad. "Le seul intérêt de cet homme semble être de nous rappeler combien le pouvoir peut rendre arrogant et aveugle et combien nous ne pouvons plus jamais permettre à des gens comme ça de se croire invulnérables."

Luc Standaert résume dans le Belang van Limburg, l'impression générale en un mot: "ahurissant". Selon lui, l'interview a révélé un homme déphasé, qui minimalise les faits, et qui ne comprend visiblement pas pourquoi ses actes ont provoqué autant de remous. En résumé, un représentant de l'ancienne Eglise catholique. "Vangheluwe aurait dû se taire. Par respect pour les victimes, par respect pour l'institution qu'il représente encore et même dans son propre intérêt."

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires