Van Den Driessche, "innocent jusqu'à preuve du contraire..."

19/04/12 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Le Vif

L'ex-sénateur Pol Van Den Driessche, candidat bourgmestre N-VA à Bruges, se trouve sur la corde raide également au sein de son propre parti. "Si les rumeurs s'avèrent fondées, son comportement est pitoyable", a insisté jeudi Eric Defoort, co-fondateur de la N-VA, dans De Morgen.

Van Den Driessche, "innocent jusqu'à preuve du contraire..."

© Image Globe

Un certain nombre de politiques N-VA suivent toujours l'ancien sénateur Pol Van Den Driessche tandis que d'autres sont plus critiques. "Les opinions sont véritablement partagées au sein du parti quant à ce qu'il a fait et ce que nous devons faire maintenant", fait remarquer un parlementaire.

La réaction la plus vivace provient néanmoins de Eric Defoort. "Il persiste encore de nombreuses confusions dans cette histoire et le timing me rend méfiant. Mais les propos de ces femmes me semblent clairs. Si tout ceci est exact, ce comportement est inacceptable et inadmissible", souligne l'ancien vice-président. "Ils me rendent ridicule et j'estime un tel comportement pitoyable."

L'homme fort de la N-VA ne pense néanmoins pas, provisoirement, à laisser tomber Pol Van Den Driessche. "Sur le fond de l'affaire, nous ne pouvons et ne voulons pas nous prononcer. Dans un état de droit, chacun est normalement considéré comme innocent jusqu'à ce que soit prouvé le contraire", a souligné Jeroen Overmeer, porte-parole de la N-VA.

Un article de l'hebdomadaire "Humo" relayant des accusations d'intimidation sexuelle dont se serait rendu coupable Pol Van den Driessche, qui s'en défend, est à l'origine d'une certaine agitation entre la N-VA et le CD&V.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires