Vacances de Carnaval : forte augmentation des demandes d'assistance

16/02/13 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Le Vif

Touring a noté une augmentation de plus de 45 pc des demandes d'assistance et de 49 pc des interventions sur le terrain à l'étranger, tandis que le nombre d'interventions médicales est passé de 272 à 477 dont 83 pc concernaient les domaines skiables, indique samedi l'automobile-club dans un communiqué. Europ Assistance a enregistré une très légère augmentation du nombre de dossiers médicaux "ski".

Vacances de Carnaval : forte augmentation des demandes d'assistance

© AFP

Le nombre d'appels concernant les demandes d'assistance à l'étranger est ainsi passé en 2013 de 1.730 à 2.512 soit une augmentation de plus 45 pc par rapport à l'an dernier, tandis que le nombre d'interventions sur le terrain à l'étranger a augmenté de 49 pc, passant de 673 à 1.003.

Les interventions techniques sont, elles, passées de 401 à 526 en raison notamment du gel. Les problèmes les plus importants se sont produits en France. Le nombre de dépannages en Belgique est passé, quant à lui, de 10.831 en 2012 à 11.990 en 2013.

Les interventions médicales sont passées de 272 à 477 dont 83 pc concernaient les domaines skiables. Trente touristes ont ainsi dû être rapatriés contre 34 l'an dernier. Si les interventions médicales ont été plus nombreuses, leur gravité a été moindre en raison de la bonne qualité de la neige et du port du casque par nombre d'amateurs de glisse, souligne Touring.

Les traumatismes les plus fréquents concernent les genoux, les chevilles, les poignets ainsi que les épaules. Les fractures aux bras et aux jambes sont également courantes. Les collisions sur les pistes enneigées constituent toujours le problème majeur, note encore le spécialiste de l'assistance.

Le VAB, l'automobile-club néerlandophone, a noté de son côté une augmentation de 56 pc des problèmes rencontrés par les automobilistes ainsi qu'une hausse de 38 pc des accidents de ski pendant cette semaine de congés par rapport à la même période l'an dernier.

Légère augmentation du nombre d'accidents de ski

Europ Assistance a enregistré une très légère augmentation (+1pc) du nombre de dossiers médicaux "ski" ouverts pendant les vacances de Carnaval par rapport à l'année dernière, et ce, malgré la bonne qualité de la neige. Moins de 1/5 des dossiers ont toutefois donné lieu à une hospitalisation contre un quart en 2012, indique samedi le spécialiste de l'assistance dans un communiqué. Entre le 8 et le 15 février, Europ Assistance a reçu 8.368 appels avec un pic de 1.223 appels enregistrés le lundi 11 février tandis que le nombre de dossiers médicaux ouverts pour des accidents de ski s'est élevé à 263, en hausse de 1 pc par rapport à 2012. L'augmentation a été particulièrement significative en France, note le spécialiste de l'assistance, où 67 pc des dossiers médicaux ont ainsi été ouverts contre 43 pc l'année dernière et ce, malgré la bonne qualité de la neige.

Le nombre de skieurs ayant subi une lésion à la tête s'établit à 3 pc alors qu'il était encore de 8 pc l'an dernier. Cette diminution est à mettre sur le compte du port du casque qui rencontre un succès grandissant auprès des jeunes, poursuit Europ Assistance. La catégorie des 11-20 ans représente toutefois un quart des blessés, conséquence d'une pratique répandue du snowboard alors que les tranches d'âge supérieur sont plus sujettes aux accidents de ski. Les traumatismes les plus fréquents concernent les genoux, les jambes, les épaules et les poignets et ce, quelle que soit la tranche d'âge envisagée.

Par ailleurs, Europ Assistance qui a déjà organisé le rapatriement de 188 personnes pendant la semaine de Carnaval a affrété pour ce

samedi 16 février deux "avions des neiges" qui rapatrieront chez eux

quelque 76 vacanciers malchanceux.

Enfin, le spécialiste de l'assistance a enregistré une augmentation

du nombre d'interventions techniques vers les stations de ski (303

dossiers sur un total de 3.146 dossiers ouverts soit une augmentation de 87 pc par rapport à 2012), principalement au début des vacances en raison des conditions hivernales difficiles sur les routes et des très nombreux départs vers les Alpes.

Nos partenaires