USA: plainte du gouvernement contre un refus de permis de construire une mosquée

22/07/16 à 01:52 - Mise à jour à 01:52

Source: Belga

(Belga) Le département américain de la Justice a annoncé jeudi avoir porté plainte contre une ville de Pennsylvanie (est) pour discrimination religieuse après son refus d'accorder un permis de construire à une mosquée.

Selon la plainte, Bensalem Township a violé une loi sur l'usage du sol par les organisations religieuses quand elle a refusé d'accorder un permis de construire à "Bensalem Masjid pour construire une mosquée sur trois parcelles voisines". Par ce refus, qui a "imposé un fardeau substantiel à la pratique religieuse de Bensalem Masjid", la mairie a traité cette dernière "moins favorablement que les organisations non religieuses", estime le ministère dans un communiqué. "Notre Constitution protège les droits des communautés religieuses à construire des lieux pour leur pratique, libres de toute interférence illégale ou de barrières inutiles", affirme Vanita Gupta, responsable de la division des droits civiques au ministère. Il n'y a pas de mosquée à Bensalem Townshipqui compte 60.000 habitants et est située à 30 kilomères au nord-est de Philadelphie. Les musulmans de la ville ont loué pour la prière du vendredi la salle d'une caserne de pompiers. Le même jour, un juge américain a par ailleurs jugé recevable la plainte pour discrimination raciale d'une famille musulmane dont les comptes avaient été fermés sans raison valable en 2014 par la banque JPMorgan Chase. Le juge Sean Cox d'un tribunal de Detroit (Michigan, nord) estime que la discrimination serait une explication "plausible" derrière la fermeture de plus de 30 comptes bancaires pourtant bien approvisionnés de la famille Manni. Il a ainsi rejeté une motion de JPMorgan Chase dont la ligne de défense a toujours été de dire que sa politique lui donne le droit de clôturer tout compte de dépôt quand elle le souhaite, avec ou sans raison. La banque rejette en outre toute accusation de discrimination. Depuis quelques temps aux Etats-Unis, des groupes représentant des Américains d'origine arabe ont fait état de clôtures de comptes bancaires fermés sans explication. En 2013, la ligue de défense des droits des Arabes-Américains a déposé un recours collectif, dont une première décision est attendue au courant de l'été. (Belga)

Nos partenaires