USA: lié à un esclavagiste, le symbole de la Harvard Law School doit changer

04/03/16 à 22:24 - Mise à jour à 22:24

Source: Belga

(Belga) Un comité composé d'universitaires, étudiants et administratifs de la prestigieuse école de droit de Harvard propose dans un rapport de changer le symbole de l'institution, qui est actuellement lié à une famille esclavagiste.

Le sceau de la Harvard Law School, choisi en 1937, est inspiré de celui de la famille d'Isaac Royall qui, à son décès en 1781, a légué des terres à l'université pour lui permettre de créer la première chaire de professeur de l'école de droit. Le père d'Isaac Royall, également appelé Isaac, a fait fortune dans la traite des esclaves et le commerce triangulaire, dans le Massachusetts et à Antigua, une île des Caraïbes située à quelques kilomètres au nord de la Guadeloupe. Il est connu pour avoir traité ses esclaves avec cruauté et avoir brûlé vif, pendu ou soumis au supplice de la roue plusieurs dizaines d'entre eux en 1736 pour empêcher une mutinerie. Son fils a hérité de sa plantation à Antigua et de plusieurs de ses esclaves. En octobre dernier, un groupe d'étudiants de l'école de droit, baptisé "Royall Must Fall" (Royall doit tomber), avait demandé le retrait de ce sceau. Le comité avait été constitué peu après, en novembre. "Il est incontestable que l'école de droit d'aujourd'hui est très différente de ce qu'elle était en 1937, où les armes d'un propriétaire d'esclaves pouvaient être reprises dans son symbole officiel sans que personne n'y voie le lien avec l'esclavage", ont écrit les auteurs du rapport, publié vendredi sur le site de la Harvard Law School. "Si l'école de droit doit avoir un symbole officiel, il doit mieux représenter ses valeurs, ce qui n'est pas le cas du sceau actuel", ajoutent-ils. La doyenne de la faculté de droit, Martha Minow, a transmis ce rapport au conseil d'administration de Harvard (Harvard Corporation), en indiquant qu'elle adhérait à la proposition du comité de retirer le sceau. (Belga)

Nos partenaires