USA: le Russe Evgeny Buryakov plaide coupable d'espionnage

11/03/16 à 20:12 - Mise à jour à 20:12

Source: Belga

(Belga) Le banquier russe Evgeny Buryakov, poursuivi pour espionnage à New York, a plaidé coupable vendredi d'avoir agi comme agent de l'Etat russe sans s'être identifié comme tel, ce qui lui évite un procès médiatique.

Le ministère public et la défense de l'accusé ont convenu qu'une peine de deux ans et demi d'emprisonnement assortie d'une amende comprise entre 10.000 et 100.000 dollars serait appropriée. Les faits sont passibles d'une peine maximale de cinq ans d'emprisonnement. Le juge fédéral Richard Berman rendra sa décision le 25 mai. Le procès devait démarrer le 4 avril. Ce revirement de l'accusé, qui avait initialement plaidé non coupable, permet notamment d'éviter que ne soient évoqués à l'audience des informations sensibles. Arrêté en janvier 2015, Evgeny Buryakov était accusé d'avoir oeuvré avec deux autres espions présumés rattachés l'un à une mission commerciale de la Russie et l'autre à sa représentation auprès des Nations Unies. Ces derniers, Igor Sporyshev et Victor Podobnyy, bénéficiaient de l'immunité diplomatique et ont pu quitter les Etats-Unis. Selon des documents transmis cette semaine à la justice, les autorités américaines sont parvenues à piéger Evgeny Buryakov et à le placer sur écoute durant plusieurs mois, entre janvier et mai 2013. Un agent du FBI se présentant comme un analyste financier avait apporté à l'accusé des classeurs contenant des analyses sur le pétrole et le gaz dans lesquels étaient cachés des micros. Cela a permis au FBI d'écouter longuement les espions présumés recevant des consignes de Moscou et renvoyant des informations au SVR, le service des renseignements extérieurs russe, selon les documents. Il s'agissait de la première arrestation d'un agent russe sous couverture depuis 2010 et celles de 10 espions dans la région de New York. Ils avaient à l'époque plaidé coupable et fait l'objet d'un échange de prisonniers avec Moscou. (Belga)

Nos partenaires