USA: le député républicain Trent Franks démissionne également

08/12/17 à 04:50 - Mise à jour à 04:51

Source: Belga

(Belga) Le député républicain de l'Arizona Trent Franks a annoncé jeudi soir sa démission de ce poste, après l'annonce de l'ouverture d'une enquête de la commission d'éthique de la Chambre des représentants sur des allégations de harcèlement sexuel à son encontre.

Trent Franks a reconnu dans un communiqué avoir "mis mal à l'aise" ses collaboratrices en parlant des problèmes de fertilité de son couple et de son intention de trouver une mère porteuse. Il a annoncé qu'il quitterait son poste fin janvier prochain. Il est le deuxième élu américain à se retirer, en un jour, après l'annonce faite jeudi également par le sénateur démocrate Al Franken, accusé de comportements déplacés par plusieurs femmes. Le sénateur était très populaire jusqu'à cette affaire, ayant réussi sa transition de comique à parlementaire appliqué, récemment auteur d'un livre à succès éreintant notamment Donald Trump. Il a multiplié les actes de contrition depuis trois semaines et a notamment accepté de coopérer avec la commission éthique du Sénat. Finalement, ses collègues n'ont toutefois pas voulu attendre la conclusion de cette procédure. Ce qui a suscité en réaction des questions sur les garde-fous en cas d'allégations lancées contre des élus, et sur la légitimité du suffrage universel. Un autre démocrate, le doyen de la Chambre John Conyers, a démissionné mardi, à 88 ans. Contrairement à Al Franken, il était accusé de harcèlement sexuel répété sur des collaboratrices. (Belga)

Nos partenaires