USA: la tension persiste à Charlotte, où Mme Clinton repousse une visite dimanche

24/09/16 à 07:17 - Mise à jour à 07:18

Source: Belga

(Belga) Hillary Clinton a repoussé vendredi soir une visite prévue dimanche dans la ville américaine de Charlotte, agitée depuis plusieurs jours par des manifestations et des violences après la mort d'un Noir tué par la police.

USA: la tension persiste à Charlotte, où Mme Clinton repousse une visite dimanche

USA: la tension persiste à Charlotte, où Mme Clinton repousse une visite dimanche © BELGA

Son équipe de campagne qui avait annoncé cette visite quelques heures plus tôt, a expliqué que la candidate démocrate à la Maison Blanche avait pris cette décision "après plus ample discussion avec les responsables de la communauté (...) pour ne pas impacter les ressources de la ville". Mme Clinton "a l'intention de se rendre à Charlotte le dimanche suivant, si les circonstances le permettent", a précisé sa campagne dans un communiqué. La maire de la ville Jennifer Roberts avait demandé un peu plus tôt aux deux candidats à la présidence de repousser une éventuelle visite, en évoquant les "ressources très tendues pour la sécurité". Vendredi soir, des centaines de manifestants se sont encore rassemblés dans les rues de Charlotte, mais aussi à Atlanta, en Géorgie, où les protestataires étaient réunis à l'appel de la NAACP, plus grande organisation de défense des Noirs aux Etats-Unis. A Charlotte, les manifestants réclament que soit rendue publique une vidéo de la police, tournée lors de la confrontation avec la victime, un père de famille de 43 ans. Les autorités s'y refusent, malgré la pression populaire et la tension dans les rues. Ces manifestations ont conduit le gouverneur a décréter l'état d'urgence et à appeler en renfort les militaires de la Garde nationale. Un couvre-feu a également été imposé pour la nuit de vendredi à samedi, comme la veille, à partir de minuit. (Belga)

Nos partenaires