USA: l'ex-candidat républicain Mitt Romney votera pour Ted Cruz aux primaires

18/03/16 à 22:49 - Mise à jour à 22:49

Source: Belga

(Belga) L'ancien candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney a annoncé vendredi qu'il votera pour Ted Cruz la semaine prochaine dans les primaires de l'Utah, endossant ainsi le sénateur texan qui reste pour le moment le principal opposant de Donald Trump.

Mitt Romney, candidat républicain malheureux en 2012 contre Barack Obama, est un des membres éminents du "Grand Old Party" qui cherchent à faire dérailler la campagne de Donald Trump. Il a appelé les autres électeurs sur Facebook à également appuyer Ted Cruz. "Avec les déclarations calculées de son leader, le +Trumpisme+ est devenu associé au racisme, à la misogynie, à la bigoterie, à la xénophobie, à la vulgarité et, plus récemment, aux menaces et à la violence. Je suis révulsé par tout cela", a-t-il écrit. "La seule chance qui reste pour nommer un autre républicain que M. Trump est d'avoir une convention d'investiture ouverte", a ajouté M. Romney, espérant qu'aucun candidat n'obtiendra la majorité absolue des délégués requise (1.237) au terme des primaires qui se termineront début juin. Dans ce cas, les délégués auraient à voter pendant la convention de juillet afin de faire émerger un vainqueur. "A ce stade, la seule manière de parvenir à une convention ouverte est que le sénateur Cruz remporte le plus de primaires restantes possibles", a-t-il encore expliqué. L'Utah, où Mitt Romney jouit toujours d'une aura considérable après avoir joué un rôle clé dans l'organisation des jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City en 2002, vote mardi prochain, le même jour que l'Arizona. Des trois candidats républicains encore en course, Donald Trump mène la danse avec 683 délégués, devant Ted Cruz qui en a accumulé 421. Le gouverneur de l'Ohio John Kasich n'en compte à ce jour que 145. L'équipe de campagne de ce dernier insiste sur le fait que le gouverneur de l'Ohio est le mieux à même de vaincre Trump à une convention ouverte, cet été, mais Mitt Romney ne semble pas du même avis. "J'aime beaucoup le gouverneur Kasich, mais voter pour lui dans les futures primaires rend extrêmement probable que le +Trumpisme+ l'emporte", a repris l'ancien candidat. Au début de la campagne pour les primaires, beaucoup voyaient un autre candidat vaincre le magnat de l'immobilier: Marco Rubio. Mais celui-ci a été balayé dans son propre Etat de la Floride par Donald Trump en début de semaine et il s'est retiré de la course. (Belga)

Nos partenaires