USA: l'assaillant de l'Ohio sans "liens directs" avec une organisation "terroriste"

30/11/16 à 19:10 - Mise à jour à 19:12

Source: Belga

(Belga) L'étudiant américain d'origine somalienne qui a blessé lundi 11 personnes dans l'Ohio avant d'être tué par la police n'avait pas de "liens directs" avec une quelconque organisation "terroriste", a déclaré mercredi le ministre à la Sécurité intérieure Jeh Johnson.

USA: l'assaillant de l'Ohio sans "liens directs" avec une organisation "terroriste"

USA: l'assaillant de l'Ohio sans "liens directs" avec une organisation "terroriste" © BELGA

Bien que Abdul Razak Ali Artan ait clamé son soutien aux islamistes radicaux sur sa page Facebook, "nous n'avons pas trouvé à ce stade de liens directs avec une quelconque organisation terroriste", a affirmé M. Johnson devant un groupe de réflexion. L'étudiant n'aurait pas non plus communiqué directement avec de telles organisations, selon le ministre. "Nos informations laissent à penser qu'il s'agit de l'action de quelqu'un qui s'est auto-radicalisé", a déclaré le secrétaire à la Sécurité intérieure. Les autorités n'ont pas qualifié son acte de "terroriste" mais mardi l'agence de propagande du groupe Etat islamique a affirmé que l'étudiant était un "soldat" du mouvement djihadiste. L'assaillant a "mené son opération en réponse aux appels à cibler les citoyens de pays de la coalition internationale" qui combat les djihadistes en Irak et en Syrie, a ajouté l'agence Amaq, selon une traduction du site de surveillance des mouvements extrémistes SITE. Sur sa page Facebook, fermée depuis l'attaque, l'étudiant avait menacé les Etats-Unis. "Je n'en peux plus. Amérique! Cesse ton ingérence dans les pays étrangers, surtout dans la +Oumma+ (communauté) musulmane", avait-il écrit selon les médias américains. "Nous ne vous laisserons pas en paix tant que vous ne laisserez pas les musulmans en paix". Artan avait aussi qualifié de héros Anwar al-Awlaki, un imam américain recruteur d'Al-Qaïda tué par un drone américain au Yémen. (Belga)

Nos partenaires