USA: l'armée la plus puissante du monde se réorganise face aux nouvelles menaces

06/04/16 à 00:23 - Mise à jour à 00:23

Source: Belga

(Belga) L'armée américaine, la plus puissante du monde, doit revoir son organisation en profondeur pour mieux répondre aux menaces d'ampleur mondiale comme le groupe Etat islamique, a affirmé mardi le secrétaire à la défense Ashton Carter.

Le secrétaire à la Défense propose de revoir la loi Goldwater Nichols, adoptée il y a 30 ans, qui structure l'organisation de l'armée américaine (1,3 millions de soldats), et ses rapports avec le pouvoir politique. La nouvelle organisation préconisée par M. Carter vise à renforcer l'influence du chef d'état-major inter-armées face aux puissants commandements régionaux de l'armée américaine (Moyen-Orient, Asie-Pacifique, Europe...). Le combat contre le groupe Etat islamique a montré que "les commandements du Moyen-Orient, d'Europe, d'Afrique et des Opérations spéciales devaient coordonner leurs efforts plus que jamais auparavant", a estimé M. Carter dans un discours au CSIS, un centre de réflexion de Washington. Ces grands commandements, dont les chefs sont parfois comparés à de véritables pro-consuls, perdraient des postes de généraux quatre étoiles, remplacés par des trois étoiles. Des compétences comme la logistique, le renseignement, et la planification seraient partagées entre les commandements régionaux et l'état-major inter-armées, pour éliminer les redondances. Le chef d'état-major inter-armées gagnerait aussi le droit de faire des recommandations en matière d'allocations de moyens entre ces différents commandements. Malgré son pouvoir d'influence accru, le chef d'état-major inter-armées -- aujourd'hui le général Joe Dunford -- continuerait cependant, comme aujourd'hui, de n'avoir aucun rôle opérationnel direct. Avec les 4.000 militaires qui travaillent pour lui, il restera le principal conseiller militaire du président, maintenu à l'extérieur de la chaîne de commandement. (Belga)

Nos partenaires