USA: l'ancien président de la chambre, Dennis Hastert, condamné à 15 mois de prison

27/04/16 à 21:23 - Mise à jour à 21:23

Source: Belga

(Belga) Un ancien président de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Dennis Hastert, 74 ans, a été condamné mercredi à 15 mois de prison par un tribunal fédéral de Chicago. Il était accusé d'avoir effectué des transactions illégales, étalés sur une période de cinq ans, pour dissimuler des abus sexuels commis sur au moins quatre enfants il y a plusieurs décennies, quand il était professeur de sport dans un lycée de l'Illinois.

Fin 2015, M. Hastert avait plaidé coupable pour une fraude financière liée au versement de plus d'un million de dollars pour cacher un épisode sexuel de son passé. Selon le parquet, les versements avait pour but d'acheter le silence d'une victime d'abus sexuel. L'ancien président républicain de la Chambre des représentants (1999-2007) aurait abusé d'au moins quatre mineurs lorsqu'il était professeur et coach sportif dans une école de l'Illinois. La plus jeune victime était âgée de 14 ans au moment des faits. Lors de l'audience de ce mercredi, Dennis Hastert, qui comparaissait dans un fauteuil roulant, a avoué pour la première fois les abus sexuels commis à l'époque et présenté des excuses. Ces abus sexuels, commis entre les années '60 et '80, sont toutefois prescrits. Le parquet avait requis six mois de prison pour les transactions illégales. (Belga)

Nos partenaires