USA: l'acteur Nicolas Cage restitue un crâne de dinosaure volé en Mongolie

22/12/15 à 23:16 - Mise à jour à 23:16

Source: Belga

(Belga) L'acteur Nicolas Cage a accepté de restituer à la justice américaine un crâne de dinosaure vieux de plusieurs millions d'années, exporté illégalement de Mongolie, qu'il avait acheté aux enchères pour 276.000 dollars.

L'annonce de cette restitution a d'abord été faite par le procureur de Manhattan Preet Bharara, sans mention du nom de l'acteur américain. Mais son agent a confirmé mardi par courriel à l'AFP que c'était bien Nicolas Cage qui avait acheté ce crâne de tarbosaure bataar aux enchères en mars 2007, de la galerie I.M. Chait, basée à Beverly Hills (ouest). "Il avait reçu un certificat d'authenticité de la maison d'enchères", a précisé Alex Schack. Les représentants de l'acteur avaient ensuite été contactés en 2014 par le département de la Sécurité intérieure qui les avait informés que, "sur la base d'une enquête de plusieurs années", le fossile avait été introduit illégalement aux Etats-Unis. L'acteur a "coopéré pleinement à l'enquête". Et quand les autorités ont conclu qu'il s'agissait effectivement d'un produit de contrebande, "il a accepté d'en transférer la propriété", a ajouté Mme Schack. Nicolas Cage, Oscar du meilleur acteur pour "Leaving Las Vegas" en 1996 et également connu pour avoir tenu le rôle de l'archéologue Benjamin Gates, est un avide collectionneur et il aurait été en concurrence pour l'achat de ce crâne de dinosaure avec Leonardo Di Caprio, selon la presse américaine. Les enchères de 2007 avaient été organisées à New York. Selon le procureur de Manhattan, le crâne était arrivé en 2006 en Floride (sud-est) en provenance du Japon, accompagné de documents de douane parlant simplement de "morceaux de pierre fossiles". Aucune charge n'a été retenue contre l'acteur ou la galerie. La Mongolie considère comme propriété du gouvernement tous les fossiles retrouvés dans le désert de Gobi, et notamment dans la Formation (géologique) de Nemegt, et leur exportation est interdite. (Belga)

Nos partenaires