Unis, étudiants et navetteurs demandent des changements à la SNCB

25/11/16 à 15:46 - Mise à jour à 15:49

Source: Belga

(Belga) L'Union nationale des étudiants de Communauté française (Unécof) et l'association Navetteurs.be ont organisé vendredi après-midi à Louvain-la-Neuve, Namur, Mons et Liège une distribution de tracts dans les gares. Il s'agit de sensibiliser à leur combat pour obtenir certains changements de la part de la SCNB, notamment l'instauration d'un statut étudiant permettant d'obtenir certains tarifs avantageux sans condition d'âge. Comme les navetteurs, les étudiants craignent aussi l'abandon dans l'avenir de certaines lignes de chemin de fer moins fréquentées, et donc moins rentables pour la SNCB.

Unis, étudiants et navetteurs demandent des changements à la SNCB

Unis, étudiants et navetteurs demandent des changements à la SNCB © BELGA

"Nous craignons la disparition de ces lignes moins financées, alors qu'elles sont importantes pour certains étudiants. Les étudiants sont aussi des navetteurs et pouvoir se déplacer en train chaque jour peut leur éviter les frais liés à la location d'un kot. Nous nous associons à Navetteurs.be parce que nous avons les mêmes revendications et nous partageons une même vision de la mobilité", précise Opaline Meunier, la présidente de l'Unécof. Le tract distribué vendredi demande notamment un statut étudiant sans condition d'âge pour l'utilisation des trains, ce qui permettrait par exemple à des étudiants qui terminent la médecine de bénéficier encore de certains avantages tarifaires. L'Unécof réclame également une offre "multi-transports" qui combinerait un accès TEC et SNCB dans un même abonnement. Les responsables, après cette action de sensibilisation menée vendredi dans quatre gares wallonnes, espèrent rencontrer la SNCB dans le courant du mois de décembre pour faire valoir leurs revendications. (Belga)

Nos partenaires