Unicef-Grèce visé par une enquête pour corruption

24/04/18 à 20:29 - Mise à jour à 20:30

Source: Belga

(Belga) Le parquet d'Athènes a ordonné mardi une enquête préliminaire sur les finances de la section grecque d'Unicef, soupçonnée de corruption, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette enquête intervient à la suite d'une lettre adressée au parquet par la présidente de Unicef-Grèce, Sophia Tzitzikou, en fonction depuis deux ans et qui avait constaté "des irrégularités" dans les finances de l'organisation depuis son arrivée. Selon le bureau grec d'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance), les opérations sont actuellement "gelées" pour soixante jours jusqu'à ce que la situation s'éclaircisse. Active depuis environ quarante ans en Grèce, Unicef a agi initialement pendant 25 ans comme commission nationale sous l'égide de l'Etat avant d'être constituée en ONG privée en 2002. Actuellement, elle compte une trentaine d'employés et le contrôle de sa situation financière remontera à 2002, a indiqué la source judiciaire. (Belga)

Nos partenaires