Unicef Belgique a consacré 15 millions à des programmes en faveur des droits de l'enfant

10/06/16 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Belga

(Belga) L'Unicef Belgique a pu allouer plus de 15 millions d'euros à des programmes en faveur des droits de l'enfant en 2015, indique la fondation d'utilité publique vendredi, à l'occasion de la publication de son rapport annuel. Ce montant a été dépensé à l'étranger mais aussi en Belgique, où la situation des enfants vivant dans la pauvreté et des enfants migrants "préoccupe particulièrement" l'organisation.

Les autorités belges ont versé directement plus de 33,8 millions d'euros à l'organisation l'an dernier, qui dépend à 100% des contributions volontaires. Elle ne reçoit aucune somme des Nations Unies, rappelle-t-elle. Ses recettes ont été de 20.726.102 euros (financement à la fois public et privé), qui ont été entièrement dépensés. L'Unicef Belgique a d'ailleurs pour objectif de consacrer 75% de ses revenus à des programmes en faveur des droits de l'enfant. Ce qui a été le cas en 2015 avec 71% du total utilisé sur la planète et 4% en Belgique. Les 25% restants ont été dédiés à des fins de sensibilisation et de récolte de fonds. Des 15 millions consacrés à améliorer les droits de l'enfant, 68% (10,6 millions d'euros) viennent en soutien à des programmes généraux de l'Unicef, répartis entre les 156 pays où travaille l'organisation. Les 32% restants (4,9 millions) ont été affectés directement à des opérations d'urgence de l'Unicef (2,2 millions), de même qu'aux programmes de développement de certains pays précis (1,8 million) ainsi qu'à la Belgique (846.633 euros). L'argent provenant d'Unicef Belgique a notamment été utilisé en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, mais aussi au Népal, touché par un important séisme en avril 2015, ou encore dans les pays touchés par la crise syrienne (Syrie, Liban, Jordanie, Turquie, Irak et Egypte). (Belga)

Nos partenaires