Unia ouvre un dossier sur les messages haineux après la mort d'un ado

02/08/16 à 18:35 - Mise à jour à 18:35

Source: Belga

(Belga) Unia ouvre un dossier relatif aux propos de haine échangés sur les réseaux sociaux après le décès d'un adolescent d'origine marocaine, a annoncé mardi l'ex-centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme.

Unia ouvre un dossier sur les messages haineux après la mort d'un ado

Unia ouvre un dossier sur les messages haineux après la mort d'un ado © BELGA

Unia a reçu plusieurs signalements de propos qu'il qualifie d'"abjects" et qui sont stimulés par une page Facebook coutumière des dérapages à caractère raciste et tenue par la "Vlaamse Verdedigings Liga". Le centre a d'ailleurs déjà déposé plainte contre cette "Ligue de défense flamande" en avril 2015 pour des faits similaires et transmettra ce nouveau dossier au parquet pour la compléter. "Nous sommes bien entendu choqués par la teneur de ces commentaires, mais nous ne sommes malheureusement plus étonnés. De plus en plus, on peut lire de tels propos influencés par l'actualité, en particulier vis-à-vis de la communauté musulmane", a expliqué le directeur, Patrick Charlier. En 2015, Unia a reçu 654 signalement de faits impliquant des médias, qui ont donné lieu à l'ouverture de 365 dossiers; 92% de ces dossiers concernaient des messages de haine sur Internet. Unia invite les citoyens à réagir également eux-mêmes face à de tels propos. "Heureusement beaucoup des gens ont déjà réagi et montré leur indignation", constate-t-il. Les citoyens peuvent également saisir les systèmes de modération ou de contrôle de ces médias et adresser un signalement à Unia. (Belga)

Nos partenaires