"Une TVA à 22% coûterait autant d'emplois que Ford Genk"

03/11/12 à 08:50 - Mise à jour à 08:50

Source: Le Vif

Si le gouvernement relève la TVA de 21 à 22%, 5.400 emplois sont menacés dans le commerce, selon Dominique Michel, de la fédération de la distribution Comeos, interrogé samedi par De Morgen.

"Une TVA à 22% coûterait autant d'emplois que Ford Genk"

© Image Globe

Une hausse de la TVA est actuellement une piste envisagée par le gouvernement dans le cadre de la confection du budget. Comeos, qui représente le secteur de la distribution (400.000 emplois) a commandé une étude à la firme de consultance Arthur D. sur l'impact d'une telle mesure.

"Il apparaît que 5.400 emplois sont menacés dans le seul secteur du commerce. Et, il n'a pas été tenu compte de l'impact éventuel de l'inflation sur l'industrie", explique Dominique Michel.

"Une hausse de la TVA ne peut pas intégralement être répercutée vers le consommateur. On risque par ailleurs de perdre plus de parts de marché à l'étranger. Les Pays-Bas ont bien relevé leur taux de TVA de 19 à 21% mais ils restent à notre niveau. La France et l'Allemagne sont plus bas", ajoute encore M. Michel.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires