Une trentaine de militants anti-islam se rassemblent à Dilbeek, Molenbeek et Bruxelles

02/04/16 à 11:50 - Mise à jour à 14:53

Source: Belga

(Belga) Une trentaine de personnes ont mené de courtes actions à Dilbeek, Molenbeek-Saint-Jean et Bruxelles samedi matin. Ils protestent contre les attentats du 22 mars à Bruxelles et contre l'interdiction des manifestations samedi et dimanche dans la Région bruxelloise. "Nous appliquons notre droit d'exprimer notre colère", a expliqué un participant, Rob Verreycken.

Les manifestants anti-islam se sont rassemblées au centre culturel Westrand, dans la commune brabançonne de Dilbeek. Ils se sont ensuite rendus à Molenbeek, où ils ont brandi une banderole et ont scandé des slogans. Après un quart d'heure, le groupe s'est dirigé vers l'Atomium. "Comme beaucoup, nous sommes en colère après les attentats du 22 mars", explique Rob Verreycken. "Le gouvernement souhaitent des sentiments braves et innocents, avec des fleurs et des bougies, mais nous trouvons que la colère a aussi sa place et que nous avons également le droit de l'exprimer dans la rue. Nous trouvons inacceptable que les manifestations aient été interdites parce que les dirigeants ne sont pas d'accord avec les opinions exprimées." Cette action survient alors que la manifestation annoncée par le groupuscule d'extrême droite Génération Identitaire ce samedi à Molenbeek a été annulée. Le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a en effet annoncé qu'un "arrêté d'interdiction de manifestation sur le territoire régional a été officiellement pris ce vendredi". (Belga)

Nos partenaires