"Une toute autre SNCB" a lancé la grève en fanfare à la gare du Midi

09/10/17 à 22:58 - Mise à jour à 23:00

Source: Belga

(Belga) La plate-forme "Une toute autre SNCB" a lancé lundi à 20h00 la journée de grève de mardi avec un concert dans le couloir central de la gare du midi à Saint-Gilles.

Une soixantaine de personnes étaient présentes. Le groupe Funky Bodding a joué, avec ses cuivres et ses tambours battants, une musique festive. Plusieurs poules du théâtre Croquemitaine, égéries de la plate-forme, étaient présentes. Vers 21h00, le groupe s'est rendu à la cabine de signalisation de la gare devant laquelle un piquet de grève était tenu. Vers 22h30, il se rendra à l'atelier de Forest. Martin Guérard, membre de "Tout Autre Chose", estime que les navetteurs ont apprécié le concert. "Les travailleurs et les navetteurs sont dans le même wagon. Ils seront tout autant impactés par les coupes du gouvernement dans les budgets de la SNCB et d'Infrabel. Si le gouvernement veut monter les usagers contre les travailleurs, on est là pour montrer que dans les faits, il existe une solidarité." Plutôt que de réduire la dotation de 3,1 milliards d'euros pour le transport écologique en train et de continuer à offrir 4,1 milliards d'euros par an en subsides pour les voitures de société, la plate-forme demande à réinvestir dans la SNCB pour des billets moins chers, un emploi préservé, une plus grande offre de trains et moins de retards. Philippe Dubois, secrétaire régional à la CGSP Cheminots, a fait état de craintes sur le maintien du service public avec la libéralisation à venir au niveau européen. La plate-forme rassemble des associations citoyennes telles que Tout Autre Chose, Hart Boven Hard, Inter-Environnement Bruxelles, l'ASBL Catastrophe Ferroviaire Buizingen: plus Jamais, le Théâtre Croquemitaine, l'ASBL METISP et la CGSP Cheminots/Acod Spoor Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires