Une téléréalité polémique sur les réfugiés débarque en Flandre

24/03/15 à 14:29 - Mise à jour à 14:28

La téléréalité australienne " Go back to where you came from " (" Retourne d'où tu viens ") propose aux candidats de se mettre dans la peau des réfugiés. La chaine flamande Vier vient d'en racheter le concept.

Une téléréalité polémique sur les réfugiés débarque en Flandre

© Capture d'écran Youtube

L'émission Go back to where you came from est diffusée en Australie depuis 2011. Les candidats sont tantôt de simples citoyens, tantôt des célébrités qui vont suivre toutes les étapes que traversent les migrants pour aller dans un pays étranger. Petite subtilité : les faux migrants n'essaient pas de rejoindre l'Australie, mais bien d'en partir pour rallier l'Irak, l'Afghanistan, la Somalie ou encore le Kenya. Dans ces pays, les candidats peuvent être en contact avec les réfugiés, partager leur quotidien dans des camps, etc.

Les candidats ne sont pas aidés et rien ne leur est épargné : embarcation dans un bateau de fortune au milieu de l'océan, raid en Malaisie, vie dans un camp au Kenya, traversée de la République démocratique du Congo puis de l'Irak auprès de l'armée américaine et des Casques bleus...

En 2012, des stars australiennes s'étaient même lancées dans l'aventure en passant en Somalie, en Afghanistan et en se rendant au camp de détention de Christmas Island, précise Le Figaro.

Présenté dans son pays d'origine comme un documentaire, ce programme crée la polémique, mais remporte un franc succès. Chez nous, c'est la chaine flamande Vier qui a décidé d'acheter le concept de cette téléréalité, rapporte l'Avenir. Elle n'est pas la première à faire l'acquisition de l'émission. D'autres pays ont déjà acheté les droits du concept de programme pour en faire leur propre version. Parmi ceux-ci, les États-Unis, l'Allemagne ou encore les Pays-Bas.

De là, deux opinions sur le sujet s'affrontent : ceux qui y voient un moyen de lutte contre les préjugés liés aux réfugiés, et ceux qui le perçoivent comme voyeuriste. "C'est un programme dont les gens parlent. C'est précisément la raison pour laquelle nous en avons acheté les droits " a déclaré un porte-parole de Vier au journal De Morgen. Le programme serait donc là pour éveiller les consciences et pour sensibiliser les gens à la réalité de la vie de réfugié, c'est en tout cas ce qu'affirment les créateurs de Go back to where you came from .

Pour ce qui est de la version flamande, aucune information n'a encore été divulguée sur la date de diffusion ou sur les candidats. (O.L.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires