Une start-up belge ambitionne de proposer un agenda mondial des événements nocturnes

17/12/13 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Le Vif

Une start-up bruxelloise, composée de trois jeunes entrepreneurs de 23 à 24 ans, va lancer officiellement jeudi son site internet "N1GHT". Le but des trois jeunes hommes est simple : devenir la référence des agendas des événements nocturnes au niveau mondial.

Une start-up belge ambitionne de proposer un agenda mondial des événements nocturnes

© Reuters

Déjà en fonction, le site répertorie les événements organisés dans plus de 5.000 lieux, dans 200 villes de 60 pays. Lors du lancement officiel du site, l'offre devrait passer à 46.000 villes. "Actuellement, nous avons environ 30.000 visiteurs par mois, ce qui est déjà plus que d'autres sites", explique Ludovic Thysebaert, l'un des fondateurs de la start-up. "L'objectif est de dépasser le million de visiteurs par mois et de devenir la référence de l'agenda événementiel au niveau mondial", détaille-t-il.

La start-up se veut complètement neutre et ne propose pas les événements parce que les organisateurs payent. "Nous avons tous les trois notre réseau et on essaie de voir les événements les plus importants dans chaque ville. Ils sont ensuite classés en fonction du nombre de personnes 'attending' sur Facebook", précise Ludovic Thysebaert.

Le nombre de personnes parlant de l'événement devrait également bientôt être pris en compte.

Pour le moment, le site est surtout connu en Belgique et en France. Il s'implante également facilement en Asie, notamment à Kuala Lumpur. "Il n'y avait pas du tout d'agenda de la vie nocturne et, donc, un manque. C'est le cas dans de nombreuses grandes villes asiatiques", indique le fondateur de la start-up.

Le site, qui s'adresse aussi bien aux 'clubbers' qu'aux marques ou aux organisateurs, a été réalisé pour être compatible avec les smartphones.

Nos partenaires