Une semaine de silence pour le formateur Elio Di Rupo

30/05/11 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Le Vif

Le formateur Elio Di Rupo subira mercredi une intervention chirurgicale aux cordes vocales. Il devra ensuite observer une semaine de convalescence sans prononcer un son. Les réunions bilatérales avec les présidents de parti reprendront le 8 juin, a annoncé son porte-parole dimanche soir.

Une semaine de silence pour le formateur Elio Di Rupo

© Image Globe

Après un Bureau du PS lundi matin, le formateur rencontrera dans l'après-midi la délégation du cdH sur le budget. Mardi, il recevra la délégation d'Ecolo le matin et celle de Groen! l'après-midi.

Le formateur aura alors reçu les présidents des neuf partis impliqués dans les discussions actuelles. Ces rencontres bilatérales portaient sur le budget.

Mercredi, Elio Di Rupo devra subir une intervention chirurgicale aux cordes vocales. A la suite d'un angiome douloureux situé au milieu de la corde vocale droite, cette opération s'impose. L'intervention se fera sous anesthésie générale, le mercredi 1er juin, à la veille du long week-end de l'Ascension, a précisé le porte-parole du formateur.

Afin d'obtenir une cicatrisation complète, Elio Di Rupo devra ensuite observer une semaine de convalescence sans prononcer un son.

Durant cette période, les travaux de la formation du gouvernement se poursuivront. Les experts qui assistent le formateur chiffreront avec leurs collègues d'autres partis une série de mesures qu'Elio Di Rupo proposera pour respecter les obligations de la Belgique vis-à-vis de l'Union européenne et ainsi atteindre l'équilibre budgétaire de notre pays au plus tard en 2015, ajoute le porte-parole.

Le formateur a assuré que son intervention chirurgicale ne retardera pas la formation d'un gouvernement. "Il fallait de toute manière un temps de travail entre experts sur les chiffres et mesures" de confection d'une trajectoire budgétaire permettant de revenir à l'équilibre en 2015, a-t-il indiqué. Ce travail d'experts entre dans la perspective de la "note de base" qu'Elio Di Rupo compte remettre sous peu.

L'opération chirurgicale constitue "bien sûr une situation un peu inhabituelle, mais je n'avais pas le choix; elle survient au moins mauvais moment", a ajouté Elio Di Rupo qui est sujet depuis deux ans à des extinctions de voix qui peuvent durer trois jours.

Dès qu'il le pourra après l'opération, Elio Di Rupo continuera à travailler à distance sur les deux volets de sa mission: le socio-économique et l'institutionnel.

Quant aux réunions bilatérales avec les présidents de parti, elles reprendront le mercredi 8 juin, a encore indiqué le porte-parole du formateur.

"Je vais accélérer"

Dans une interview accordée à La Dernière Heure, il annonce une accélération du rythme des négociations après le dépôt de sa note de base, sans fournir de date.

Face aux critiques dont il fait l'objet depuis sa nomination, Elio Di Rupo affirme que "chacun est libre de faire les commentaires qu'il veut". Et d'ajouter que pour sa part, la priorité "absolue" est de prendre des "mesures permettant au pays de retrouver un équilibre de ses finances publiques".

"Je veux des mesures justes, sérieuses, bien étudiées", ajoute le Formateur en réponse aux personnes lui reprochant de prendre son temps. "J'écoute ce que les partis ont à me proposer comme mesures, puis mes experts en évaluent chaque fois l'impact. C'est sur cette base que je rédigerai ma note."

Elio Di Rupo assure par ailleurs que l'un des objectifs poursuivis sera de "maximiser le pouvoir d'achat des gens." "Nous ne travaillons certainement pas dans une vision de nouvelles recettes insoutenables pour les gens ou d'une baisse des dépenses au détriment de l'appareil d'Etat. Nous devons aboutir à un équilibre raisonnable", insiste-t-il.

Quant aux chances de réussite de sa mission, Elio Di Rupo veut y croire: "Il y a un chemin étroit... Mais il y a un chemin", dit-il, soulignant qu'il travaille "pour réussir".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires