Une santé financière qui relève du miracle à Andenne

21/05/14 à 20:37 - Mise à jour à 20:37

Source: Le Vif

"Dans un contexte financier difficile, la bonne santé financière d'Andenne est exceptionnelle, ça relève un peu du miracle! Alors que l'opposition ne cesse d'affirmer que les finances andennaises sont apocalyptiques", s'est réjoui mercredi Claude Eerdekens, bourgmestre d'Andenne, qui présentait le compte communal 2013.

Une santé financière qui relève du miracle à Andenne

© Image Globe

Un boni global de 4.480.925 euros est enregistré. Il faut y ajouter 1.882.893 euros de réserves et de provisions (liées au SRI, à la zone de police, au CPAS, à la régie sportive et à la réserve ordinaire) et une provision de police de 455.000 euros spécialement affectée dans le cadre du budget 2014. Le bas de laine de la Ville s'élève donc à 6.818.818 euros.

Si ce "bouclier financier" assure la pérennité pour 2015 et 2016, le bourgmestre prévoit que l'avenir "ne sera pas rose". Il a reproché une nouvelle fois à l'Etat fédéral de malmener les finances communales par des transferts de charges sans moyens correspondants.

Il a rappelé l'augmentation des cotisations patronales de pensions pour les agents statutaires et notamment le surcoût de 9,5 millions d'euros rien que pour la zone de police des Arches (tous les policiers étant statutaires), celui lié à la mise en place des zones de secours, et le transfert vers les CPAS (donc vers les communes) du coût des travailleurs exclus des allocations de chômage.

Il espère qu'après les élections du 25 mai, les gouvernements seront attentifs à ne plus faire peser des charges "insupportables" sur les pouvoirs locaux. Le compte 2013 sera présenté au conseil communal du 27 mai.

Nos partenaires