Une résolution sur l'avenir de l'armée approuvée par la Chambre

02/04/15 à 22:07 - Mise à jour à 22:07

Source: Belga

La Chambre a approuvé jeudi une proposition de résolution qui est destinée à baliser l'avenir de l'armée, confrontée à d'importants changements au cours de cette législature. La majorité a voté en faveur du texte, l'opposition a voté contre à l'exception du cdH, du Vlaams Belang et du PP qui se sont abstenus.

Une résolution sur l'avenir de l'armée approuvée par la Chambre

© Belga

Le texte adopté est issu de la majorité mais a été partiellement amendé. Il est question d'une Défense "efficiente qui demeure un partenaire crédible de l'OTAN" tout en "contribuant à l'élaboration d'une architecture de sécurité en Europe qui 1/2uvre à terme dans le sens du désarmement nucléaire", d'assurer le suivi des recommandations du groupe de travail parlementaire sur l'équilibre linguistique à l'armée ou d'optimiser les "tâches essentielles du service de renseignement militaire afin de créer une plus grande synergie avec la Sûreté de l'Etat" et "en liaison étroite avec les alliés".

Les questions industrielles, qui sont réapparues depuis le lancement de procédure de remplacement des F-16, sont également abordées. Le texte demande "d'oeuvrer pour le renforcement de programmes industriels européens d'équipements militaires et d'y participer à travers nos industries".

La recommandation évoque par ailleurs le dialogue social au sein de l'armée qui s'apprête à vivre une importante réorganisation. Elle préconise la mobilité volontaire, d'envisager l'"outsourcing" pour ce qui "n'est pas strictement militaire" et l'externalisation de certaines tâches qui requièrent du personnel qui ne sera plus actif dans 5 à 10 ans.

L'opposition a critiqué un texte jugé tour à tour sans ambition, comme un chèque en blanc accordé au gouvernement et trop attaché à l'OTAN.

Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, présentera après Pâques au gouvernement son plan stratégique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires