Une redistribution plus efficace de la Sécu permettrait d'économiser 13 milliards

16/03/16 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Belga

(Belga) L'inégalité en termes de revenu disponible est la plus basse d'Europe en Belgique, Irlande exceptée, mais le risque de pauvreté est significativement plus élevé en Belgique que dans les pays voisins (France, Allemagne, Pays-Bas), constate le Fonds monétaire international (FMI), qui invite dès lors à une redistribution plus efficace des dépenses sociales. Celle-ci permettrait de dépenser 3,25% du PIB en moins chaque année, soit 13,3 milliards d'euros, selon des conclusions rapportées mercredi par le journal L'Echo.

Au total, quelque 5% des dépenses sociales sont modulées en fonction des revenus des bénéficiaires en Belgique, alors que chez les trois pays voisins étudiés par le FMI, le ratio atteint de 11 à 15%. Ces conclusions du FMI figurent en annexe d'un rapport consacré la semaine dernière à la situation budgétaire en Belgique alors même que le gouvernement fédéral s'attache à ramener l'exercice 2016 dans les clous. Selon ses dernières estimations, il lui faudra trouver 1,3 milliard d'euros. L'opposition craint, elle, que l'ardoise soit bien plus sévère, dépassant les 4 milliards d'euros. Au sein du gouvernement, la N-VA a fait de la Sécurité sociale un des départements prioritaires parmi ceux où il faudra réaliser ce nouvel effort budgétaire. (Belga)

Nos partenaires