Une quarantaine de demandeurs d'asile soupçonnés de lien avec l'État islamique

01/04/16 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Belga

(Belga) Trente-sept demandeurs d'asile font l'objet d'un screening approfondi en raison d'un lien possible avec l'État islamique, révèlent les titres Sudpresse vendredi. Aucune de ces personnes ne représente une menace directe, selon le ministre de la Justice Koen Geens.

La Sûreté de l'Etat effectue un screening systématique des migrants en provenance de l'Irak et de l'Egypte depuis le 7 septembre 2015. Ce contrôle s'est élargi à tous les demandeurs d'asile en décembre. Sur les 12.014 screenings réalisés, 37 migrants ont fait l'objet de vérifications plus poussées. Si ces personnes ne sont pas recherchées ou reconnues comme terroristes, ces soupçons ne sont pas suffisants pour les interpeller, mais un suivi peut être décidé par le ministère de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires