Une plate-forme pour les troubles du langage et de la communication développée à Liège

20/04/17 à 17:54 - Mise à jour à 17:55

Source: Belga

(Belga) Tiwouh, nouvelle spin-off de l'Université de Liège issue du département des sciences humaines et sociales, a mis au point une plate-forme visant à faciliter la communication entre des personnes atteintes de troubles du langage, les thérapeutes qui les suivent et les proches des patients, a annoncé jeudi Albert Corhay, recteur de l'ULg.

Cette plate-forme, adaptée à l'utilisation d'une tablette, s'adresse notamment aux personnes présentant des troubles du spectre autistique mais aussi des pathologies neurologiques comme l'infirmité motrice cérébrale ou l'aphasie, des syndromes génétiques comme la trisomie, ou encore des pathologies développementales comme la dysphasie. Au-delà de l'amélioration de la communication et donc des interactions sociales, cette plate-forme combine des applications adaptatives avec un suivi par des professionnels spécialisés. "L'enfant peut exprimer différentes choses, choisir ce dont il a envie, sélectionner une activité, etc. Au-delà des séances avec un professionnel, l'enfant peut continuer à s'entraîner à la maison. C'est également innovant dans le sens où les parents et les professionnels peuvent travailler ensemble sur un même tableau", précise Pascale Grevesse, logopède référente Tiwouh. "Pour les parents comme pour les thérapeutes, par rapport à la farde de pictogrammes, il y a divers avantages comme la durabilité, le gain de temps ou encore le fait que la tablette est socialement acceptée". Du côté des parents, cette plate-forme est perçue comme un bel outil porteur d'espoir. "Cela a amené mon fils vers la lecture, l'a poussé au dialogue. Le verbal est apparu depuis quelques mois car il répète ce qu'il entend de la tablette. C'est beaucoup plus stimulant", a confié la maman d'un enfant autiste. Toutes les informations concernant cette plate-forme sont disponibles sur www.tiwouh.org. (Belga)

Nos partenaires