Une nouvelle victime de l'éruption du Vésuve découverte par les archéologues à Pompéi

29/05/18 à 22:17 - Mise à jour à 30/05/18 à 00:37

Source: Belga

(Belga) Des archéologues ont récemment découvert en Italie le squelette d'un homme tué dans l'éruption du Vésuve qui avait englouti la ville de Pompéi en l'an 79. Des recherches ont montré que l'homme était probablement en train de fuir face aux cendres volcaniques quand il a été atteint par un bloc de pierre, selon une communication du ministère italien en charge de l'héritage culturel.

La découverte de ce squelette est en tout cas une première pour la nouvelle phase d'excavations qui est en cours, lancée en mars dernier. Elle a lieu dans la zone dite "Regio V" du site archéologique de Pompéi, situé près de Naples. L'homme découvert était âgé de plus de 30 ans au moment de son décès en l'an 79. Sa cage thoracique apparait écrasée par le bloc de pierre qui est tombé sur lui. L'observation de ses os a démontré que l'homme souffrait probablement de problèmes de mobilité, ce qui pourrait expliquer son incapacité à échapper à l'éruption dès ses premiers signes. Il aurait été renversé par un nuage de cendres et de poussière avant d'être écrasé par le bloc de pierre, qui provenait peut-être d'un porche d'une maison de la ville aujourd'hui disparue. L'éruption du mont Vésuve a recouvert, et donc préservé, plusieurs villages de la région. Des excavations pour redécouvrir ces cités ensevelies ont été menées dès le 18e siècle, et des recherches ont lieu dans la zone depuis lors. Le site attire aussi de nombreux touristes chaque année. (Belga)

Nos partenaires