Une nouvelle oeuvre de Benoît van Innis en hommage aux victimes de Maelbeek

13/07/16 à 20:11 - Mise à jour à 20:10

Source: Belga

L'oeuvre en mémoire des victimes de l'attentat à la station de métro Maelbeek, le 22 mars, sera inaugurée en toute intimité lundi soir. L'artiste Benoît van Innis, déjà concepteur des visages tracés sur les murs de la station, a indiqué à BRUZZ.be qu'il s'agissait d'un carrelage mural qui s'adressait à tous, quelles que soient les origines culturelles ou les religions.

Une nouvelle oeuvre de Benoît van Innis en hommage aux victimes de Maelbeek

© DR

Sa première oeuvre n'a pas été endommagée dans l'attaque mais le mur situé à l'entrée de la chaussée d'Etterbeek, où se trouvait également une fresque de l'artiste, l'a lui fortement été en raison de la secousse.

"La STIB et la Région (bruxelloise) m'ont demandé de réaliser une oeuvre de commémoration pour cet endroit. J'ai conçu une nouvelle représentation murale (2,75 mètres sur 6,50), qui peut être interprétée universellement. J'ai inclus deux éléments qui sont chers à mon travail et ma vie: le dessin et la poésie.

C'est un petit poème de Gabriel García Lorca, retranscrit de part et d'autre de l'oeuvre en français et en néerlandais. Des traductions en allemand, espagnol, anglais, arabe, russe et chinois, s'y ajoutent", commente M. van Innis. Les effigies présentes le long des quais de la station avaient fait le tour du monde dans la foulée de l'attentat.

"Aujourd'hui, la signification initiale de ces portraits de passagers anonymes sur le mur est devenue jusqu'au visage des victimes, anonymes et innocentes." La STIB précise que l'inauguration de lundi soir se déroulera en toute intimité, en présence uniquement des proches des victimes. La société de transport en commun demande aux médias et aux personnes qui ne sont pas invitées de ne pas se présenter. L'oeuvre sera officiellement présentée au public et à la presse, le lendemain, le 19 juillet.

Nos partenaires