Une nouvelle loi élargit les missions des sociétés de sécurité privée

26/11/16 à 13:16 - Mise à jour à 13:18

Source: Belga

(Belga) Les agents des sociétés de sécurité privée pourront effectuer des balayages préventifs ("sweepings") de certains sites pour le compte des autorités et offrir différents types d'appuis techniques aux policiers, a annoncé samedi le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA) lors d'une conférence de presse.

Une nouvelle loi élargit les missions des sociétés de sécurité privée

Une nouvelle loi élargit les missions des sociétés de sécurité privée © BELGA

En vertu de cette nouvelle loi, adoptée en première lecture par le gouvernement vendredi, les agents de gardiennage ont désormais la possibilité de réaliser des actions de "sweeping" préventive de bâtiments et de terrains à la recherche de matériel d'espionnage, d'armes, de drogues ou d'explosifs. Ils ne peuvent toutefois pas rechercher de preuves après d'éventuels délits, ni prendre part à des recherches de personnes, a précisé le ministre. La police pourra aussi recourir aux sociétés de gardiennage pour obtenir des appuis techniques, tels que des drones, des véhicules ou des chiens renifleurs. Les employés des entreprises de sécurité privée mettront leur expertise à la disposition de l'autorité, mais celle-ci en assurera la supervision. "La police détient toujours le monopole de la contrainte et de la violence", a rappelé M. Jambon. Avec ce projet, le ministre de l'Intérieur entend décharger les policiers afin de leur permettre de se concentrer sur des tâches plus essentielles. (Belga)

Nos partenaires