"Une nouvelle forme d'insécurité s'ouvre au monde agricole"

04/02/15 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Belga

"Une nouvelle forme d'insécurité s'ouvre au monde agricole, c'est une des constances de la vie des agriculteurs que d'être confrontés à la volatilité des prix et aux changements après l'un ou l'autre cycle", a déclaré mercredi matin le ministre wallon de l'Agriculture René Collin au quinzième congrès de la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA) à Gembloux, dont le thème était "La PAC (Politique agricole commune): cette fois... on y est!".

"Une nouvelle forme d'insécurité s'ouvre au monde agricole"

© BELGA

"On est allé trop vite dans la volonté européenne de rejeter une convergence entre nouveaux arrivants et vieille Europe occidentale. Cette réforme, qui voit diminuer le budget consacré à l'agriculture, se mène dans un contexte budgétaire et diplomatique difficile", a constaté le ministre Collin, rappelant plusieurs décisions "fermes" prises par la Région wallonne sous l'influence de la FWA. Pour René Collin, la Commission européenne doit "simplifier ses procédures et se simplifier elle-même avant d'espérer que la simplification vienne du secteur". "Mais c'est parfois dans quelque chose d'un peu moins simple que gît la justice et l'équité." Il a également plaidé pour un plan global à destination des jeunes agriculteurs, notamment en matière d'accès à la terre, et pour davantage de transformation des matières premières. Son homologue fédéral Willy Borsus, également en charge des Indépendants, a souligné son ambition d'aider les agriculteurs: "Le salut ne viendra pas seulement de l'Europe mais aussi de nous-mêmes avec une production de qualité irréprochable, l'innovation, l'audace... L'agriculture doit être considérée à sa juste valeur, comme un pilier essentiel de nos vies."

En savoir plus sur:

Nos partenaires