Une fraude d'au moins 27 millions d'euros dans le dossier American Energy

13/09/16 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Belga

(Belga) Les parties civiles ont qualifié la fraude de "monumentale" dans le dossier American Energy, mardi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Selon l'enquête, c'est quelque 27 millions d'euros qui ont été fraudés à l'Etat belge. Dans ce dossier, la société American Energy est poursuivie pour avoir racheté seize sociétés en Belgique dans le but de les vider de leurs liquidités, et sans payer l'impôt en Belgique. Les propriétaires des sociétés vendues, notamment Atenor Group SA, le leader de l'immobilier belge, sont également poursuivis pour complicité dans ces infractions.

Une fraude d'au moins 27 millions d'euros dans le dossier American Energy

Une fraude d'au moins 27 millions d'euros dans le dossier American Energy © BELGA

Les parties civiles, représentant l'Etat belge d'une part et les curateurs de filiales d'American Energy en Belgique d'autre part, ont rappelé qu'American Energy était un réseau anglo-américain, actif en Belgique et aux Pays-Bas notamment, dans les années 90. Selon les avocats de la partie civile, ce réseau était une addition de petites sociétés bidons, aux mains d'hommes d'affaires dont le but était de frauder en pleine connaissance de cause. L'enquête, menée par les juges Michel Claise et Frédéric Lugentz, avait conclu à une estimation d'une somme de 27 millions d'euros éludée. Dans ce dossier, on parle au total de seize sociétés belges "de liquidités" qui ont été rachetées par American Energy dans les années 90. La ladite société, représentée au procès, est soupçonnée d'avoir acheté des actions de sociétés belges devenues liquides, avec des plans d'investissement qu'elle n'a jamais mis en place. Le parquet soupçonne la société d'avoir eu pour unique but de partir avec les liquidités des entreprises, de sorte que les bilans financiers et les déclarations d'impôt de celles-ci n'ont jamais été déposés. L'impôt de ces sociétés n'a donc jamais été payé à l'Etat belge. (Belga)

Nos partenaires