Une figure du Hezbollah tuée par une frappe aérienne en Syrie

13/05/16 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Belga

(Belga) Mustafa Badreddine, un commandant haut-gradé du Hezbollah, a été tué en Syrie, rapportent vendredi plusieurs médias sur base d'une déclaration faite par l'organisation militante chiite libanaise.

Une figure du Hezbollah tuée par une frappe aérienne en Syrie

Une figure du Hezbollah tuée par une frappe aérienne en Syrie © BELGA

Connu comme le numéro deux du commandement du Hezbollah, Mustafa Badreddine a été tué par une frappe aérienne israélienne près de l'aéroport de Damas, selon la déclaration de l'organisation. L'attaque aurait eu lieu mardi, selon le journal israélien Haaretz. Israël n'a pas commenté l'information. Mustafa Badreddine est devenu une des figures les plus puissantes de la mouvance après le décès de son prédécesseur Imad Mughniyeh dans une attaque à la bombe à Damas. M. Badreddine est accusé, avec trois autres personnes, d'avoir assassiné le Premier ministre libanais Rafic Hariri à Beirut en 2005. Faisant état de son décès, le Hezbollah précise que le militant a pris part à "la plupart des opérations de la résistance islamique depuis 1982". Selon le Jerusalem Post, l'homme était le bras droit du leader de l'organisation, Hassan Nasrallah. (Belga)

Nos partenaires