Une femme arrêtée pour avoir aidé des détenus à s'échapper d'une prison californienne

29/01/16 à 03:25 - Mise à jour à 03:25

Source: Belga

(Belga) Une enseignante d'anglais a été arrêtée jeudi, accusée d'avoir été une complice "cruciale" des trois prisonniers qui se sont échappés il y a une semaine d'un centre de détention de Californie.

Nooshafarian Ravaghi, 44 ans, avait donné des cours d'anglais à l'un des évadés, Hossein Nayeri, 37 ans et considéré comme dangereux et potentiellement armé par les autorités, tout comme les deux autres évadés. D'après le sergent Jeff Hallock du bureau du shérif d'Orange County, en banlieue de Los Angeles (ouest des Etats-Unis), Mme Ravaghi est une "complice cruciale" dans la spectaculaire évasion survenue vendredi dernier. L'enseignante a toutefois nié avoir fourni aux évadés les outils qu'ils ont utilisés pour découper une grille d'aération et constituer une corde utilisée pour descendre en rappel du toit de l'établissement pénitentiaire. D'après M. Hallock, les enquêteurs pensent que les trois prisonniers ont volé un minivan blanc GMC Savana à "un tiers" samedi, dans le sud de Los Angeles, et qu'ils pourraient vivre depuis dans la voiture. Il a également précisé lors d'une conférence de presse qu'environ 10 personnes ont déjà été arrêtées en relation avec l'enquête sur cette spectaculaire évasion. Hossein Nayeri a disparu vendredi de la prison d'Orange, en banlieue de Los Angeles, aux côtés de Jonathan Tieu, 20 ans, et Bac Duong, 43 ans. La shérif du comté d'Orange, Sandra Hutchens, a déclaré mercredi que M. Nayeri était supposé avoir été "le cerveau" de l'évasion, car il a "un historique militaire" et "s'est déjà échappé par le passé". (Belga)

Nos partenaires