Une étrange rumeur sur des tirs contre Kabila relayée par Theo Francken

25/09/16 à 17:02 - Mise à jour à 17:04

Source: Belga

(Belga) Un site canadien a diffusé samedi une rumeur faisant état de coups de feu tirés contre le président congolais Joseph Kabila, qui serait "entre la vie et la mort". Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, l'a démentie sous une forme ironique: "il doit être ressuscité entre-temps".

Selon le site "La Voix de l'Afrique au Canada", M. Kabila aurait tiré sur son garde du corps et un ami de celui-ci aurait ensuite riposté, blessant gravement le président congolais. Les Affaires étrangères belges indiquaient dimanche n'avoir aucune information sur le sujet. Tôt ce dimanche matin, le secrétaire d'Etat à l'Asile, Theo Francken (N-VA), a toutefois relayé la rumeur, sous une forme interrogative. "Kabila abattu?", se demande-t-il sur Twitter, en faisant un lien vers l'article polémique. Le "tweet" a entre-temps été retiré. Kinshasa a connu lundi et mardi deux journées de pillages et d'affrontements meurtriers entre forces de l'ordre et jeunes en colère contre le pouvoir du président congolais Joseph Kabila. Dix-sept personnes ont perdu la vie, selon un bilan officiel - bien plus selon l'opposition et les Nations unies. Le second mandat de M. Kabila à la tête de la République démocratique du Congo (RDC) expire le 19 décembre. La Constitution lui interdit de se représenter mais le chef de l'Etat ne semble pas vouloir quitter son poste alors que le scrutin présidentiel est désormais impossible à organiser dans les temps. (Belga)

Nos partenaires