Une enquête sur les "faux passeports" délivrés à la famille royale

23/09/13 à 20:02 - Mise à jour à 20:02

Source: Le Vif

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a assuré lundi "ne pas être au courant" de la délivrance de passeports particuliers, avec des noms d'emprunt, à des membres de la famille royale, une révélation faite dimanche soir par l'ancien chef de la diplomatie Mark Eyskens.

Une enquête sur les "faux passeports" délivrés à la famille royale

© IMAGEGLOBE

"J'ai pris connaissance des déclarations de l'un de mes prédécesseurs. Je n'étais au courant de rien", a-t-il affirmé à l'agence BELGA en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. M. Reynders a ajouté que l'information sur de telles éventuelles "pratiques administratives" n'était pas remontée au niveau politique, du moins depuis son arrivée aux Affaires étrangères en décembre 2011.

Le ministre a ordonné à son chef de cabinet, François de Kerchove, de mener une enquête interne. Le président du département des Affaires étrangères, Dirk Achten, "va communiquer publiquement" à l'issue de cette enquête, a poursuivi le chef de la diplomatie.

Selon M. Eyskens, qui fut ministre des Affaires étrangères de 1989 à 1992, les membres de la famille royale utilisent depuis longtemps de "faux passeports" pour des questions de sécurité. Ces passeports leur permettent de voyage incognito à l'étranger par exemple. Ainsi, Philippe de Belgique a parfois utilisé le nom de Philippe Dermulle, principalement par mesures de sécurité et de discrétion, a expliqué l'ancien ministre dimanche soir dans l'émission "Royalty" de la chaîne de télévision flamande VTM.

Nos partenaires