Une dizaine d'étudiants toujours bloqués à Lanzarote

07/02/11 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Le Vif

Des étudiants de l'ULB ainsi que quelques jeunes du groupe de "perturbateurs" sont toujours bloqués à Lanzarote depuis samedi, suite à une altercation entre l'un d'entre eux et la commandante de bord.

Une dizaine d'étudiants toujours bloqués à Lanzarote

© Belgian freelance/Christophe Vandercam

Tout a commencé samedi matin à Lanzarote lorsque la compagnie Ryanair a réclamé une taxe supplémentaire pour un bagage non conforme. Le jeune à qui la demande a été faite a tout simplement refusé de payer et n'a pas pu monter dans l'avion. Ses copains déjà à bord, ont refusé de suivre les consignes de l'équipage de bord tant que leur ami ne pourrait pas les rejoindre. Certains d'entre eux ont même déclaré "prendre l'avion en otage", comme le déclare cette dame, témoin des faits, dans le JT de RTL-TVI.

Une violente altercation aurait alors eu lieu entre la commandante et le petit groupe de jeunes. La commandante de bord a refusé de faire décoller l'avion avec le groupe de jeunes perturbateurs à bord. Suite à la demande de la police espagnole, tous les passagers sans exception ont du être débarqués.

Les étudiants de l'ULB n'auraient eu aucune incidence sur le conflit et seraient restés calmes.

Les 66 autres passagers présents à bord de l'avion ont pu bénéficier d'un vol direct pour la Belgique 3 heures après l'incident et une partie des étudiants ont pu rentrer chez eux, ce dimanche et ce lundi, mais à leurs frais pour certains.

Aucune autre information supplémentaire n'a pu être obtenue de la part de Ryanair qui considère cet incident comme clos et estime que la police de Lanzarote est désormais responsable de l'affaire.

Au jour d'aujourd'hui, une dizaine de jeunes et d'étudiants de l'ULB sont toujours bloqués sur place. La plupart d'entre eux n'ont pas assez d'argent pour acheter un nouveau billet, et ont fait appel au Consulat belge afin que celui-ci puisse les aider. D'après les Affaires Etrangères, des locaux ont été mis à leur disposition par les responsables de l'aéroport.

Aucun vol pour la Belgique n'est prévu avant mardi, à moins de transiter par un autre aéroport.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires