Une centaine de personnes à Bruxelles pour soutenir le processus de paix en Colombie

14/10/16 à 21:45 - Mise à jour à 21:48

Source: Belga

(Belga) Une centaine de personnes se sont rassemblées vendredi soir, de 17h30 à 20h00, place de la Monnaie à Bruxelles, pour encourager le processus de paix en Colombie.

Un flashmob a été réalisé sur la chanson "El Pescador". Des discours ont été prononcés pour envoyer des messages de paix en Colombie. L'action s'est terminée avec des danses et des chansons colombiennes. Ce rassemblement était porté par le collectif "Manneken Paz por Colombia", initié par Mónica Roppero Avila et Alejandra Mejía Cardona, deux jeunes politologues colombiennes diplômées de l'ULB. Celles-ci regrettent le rejet de l'accord de paix entre le gouvernement et la guérilla des Farc lors du référendum du 2 octobre dernier. "Alors que la religion chrétienne est très importante en Colombie, ceux qui ont fait campagne pour le non ont dit que cet accord serait une atteinte au modèle de la famille. Ils ont aussi dit que la Colombie allait devenir comme le Venezuela et passer dans un 'régime castrochaviste', ce qui n'était pas vrai. La campagne pour le non était basée sur des éléments mensongers", estime Mónica Roppero Avila. "Certains refusent qu'un ancien combattant puisse arriver au pouvoir. Mais, justement, c'est assurer une représentation des minorités et donc une vraie démocratie. Dans l'histoire de la Colombie, ce sont toujours les mêmes partis qui ont été au pouvoir. L'accord de paix prévoyait aussi des droits pour les victimes, ainsi que des avancées pour les femmes et les minorités sexuelles", poursuit-elle. Pour "Manneken Paz para Colombia", le prix Nobel de la Paix attribué au président colombien Juan Manuel Santos est un message d'espoir. (Belga)

Nos partenaires