Une centaine de bus arrive en Syrie avec familles et combattants évacués de l'est libanais

03/08/17 à 03:32 - Mise à jour à 03:35

Source: Belga

(Belga) Un convoi de plus de 100 bus, transportant des milliers de réfugiés syriens fuyant la guerre et des combattants djihadistes, est arrivé mercredi soir en Syrie, depuis le Liban, à la suite d'un accord de cessez-le-feu annoncé la semaine dernière, entre le Hezbollah libanais et les djihadistes de Fateh al-Cham (ex-branche syrienne d'Al-Qaïda qui portait le nom de Front Al-Nosra).

"Les bus, qui ont quitté les environs de la ville libanaise d'Aarsal plus tôt dans la journée, sont arrivés à Flita et sont en territoire syrien", a indiqué une source de sécurité relayée par DPA. Selon le Hezbollah, 7.777 personnes étaient à bord des bus, dont 1.116 combattants. L'identité des civils syriens et des combattants doit désormais être vérifiée par les autorités syriennes avant que les bus ne poursuivent leur route vers la province d'Idleb. Le convoi a été escorté par la Croix Rouge libanaise jusqu'à la frontière avec la Syrie, où le Croissant Rouge syrien a pris le relais. Le Hezbollah indique que les dirigeants de Fateh al-Cham ont tenu une dernière réunion près d'Aarsal avant le départ. Abou Malek al-Talli, à la tête du groupe djihadiste, y aurait affirmé qu'il ne s'agit "pas d'une défaite". "Nous ne faisons que nous déplacer vers un autre lieu". L'accord, qui mettait fin à une offensive du puissant mouvement chiite contre des combattants de Fateh al-Cham dans la région frontalière de Jouroud Aarsal, dans l'est du Liban, comprenait également l'échange de prisonniers. Le Hezbollah avait lancé le 21 juillet une offensive dans cette zone montagneuse où se sont implantés des groupes djihadistes et qui abrite, dans des camps informels, des milliers de réfugiés syriens ayant fui la guerre dans leur pays. (Belga)

Nos partenaires